Salon BodyFitness 2018 : les concours de la Warrior Cage
ACCESSOIRES ET VETEMENTS POUR LES SPORTS DE FORCE

Warrior Cage – Bodyfitness 2018

warrior gear bodyfitness 2018

Les résultats de la Warrior Cage :

Bench H80
Bench H120
Bench F40
Bench F60

Deadlift H150
Deadlift H200
Deadlift F70
Deadlift F100

KING of Bench
KING of Dead

 

Warrior Gear sera de nouveau présent au salon Bodyfitness 2018 (PAV 5.1-C03) !
Le salon se déroulera du 16 au 18 Mars à Paris Expo Porte de Versailles.

Le facebook de l’évènement >>

Cette année notre stand se divisera en 2 parties :

  • un côté concours / démo dans la Warrior Cage
  • un côté vente où vous pourrez retrouver tous nos articles

Il existera 2 sortes de concours :

  • KING OF REPS
    Un concours ouvert à tous où vous pourrez gagner 100€ de bons d’achats.
    Chaque participant recevra un sac de goodies Warrior.

    Concours homme

    Maximum de répétitions au développé couché à 80 ou 120 Kg
    Maximum de répétitions au soulevé de terre à 150 ou 200 Kg

    Concours femme

    Maximum de répétitions au développé couché à 40 Kg ou 60 Kg
    Maximum de répétitions au soulevé de terre à 70 Kg ou 100 Kg

    Comment participer ?

    Nul besoin d’envoyer un email pour vous inscrire vous n’aurez qu’à vous présenter à la Warrior Cage, un planning sera prochainement disponible avec tous les créneaux horaires pour essayer de devenir le King of Reps !
    Le concours durera 3 jours, les 8 bons d’achats d’une valeur de 100€ vous serons envoyés par e-mail.
    Un gagnant par catégorie.
    Matériel autorisé :
    bandes de poignets, ceinture pour le développé couché, sangle, ceinture pour le terre.
    Shooter interdit, combinaison de soulevé de terre interdite.
    Du matériel Warrior sera bien évidemment prêté sur place si vous ne ramenez pas le votre.

 

REGLEMENT King of Reps “Bench”

  • Le départ des répétitions s’effectue bras tendus.
  • Le rebond est toléré mais la répétition est validée uniquement lorsque la barre est verrouillée avec les bras tendus.
  • Les fesses doivent rester en contact avec le banc (un minimum de tolérance sera appliquée par les arbitres), les pieds sont en contact en permanence avec le sol.
  • Le comptage des répétitions sera fait par un arbitre qui confirmera le résultat en enlevant les répétitions non valides.
  • Bandes poignets autorisées

REGLEMENT King of Reps “Deadlift”

  • La position de l’athlète est libre (sumo ou traditionnelle).
  • La répétition est validée uniquement lorsque les genoux sont verrouillés en position droite et le compétiteur totalement redressé.
  • Les répétitions peuvent être effectuées en Touch and Go, c’est-à-dire avec un rebond au sol ou non.
  • Sangles et ceintures autorisés

  • KING OF DEADLIFT / KING OF BENCH
    Un concours pro à l’indice au développé couché et au soulevé de terre.
    Uniquement sur invitation ou après validation de vos performances
    (contactez-nous sur contact@warrior-gear.eu si vous voulez participer)
    Ce concours aura lieu le samedi 17.03
    Entrée gratuite sur le salon
    Un bon d’achat de 250 € à gagner pour chaque caté.
    Des trophées Warrior Lift or Die
    Un tshirt STRONG MOTHER FUCKER offert pour chaque athlète.
    La chance de pousser dans une cage devant beaucoup de monde sur de la musique de sauvage 😉

 

king of deadlift - salon bodyfitness - Warrior Gear

 

KING OF BENCH : le règlement

1. L’athlète doit s’allonger sur le dos, ses épaules et fesses doivent être en contact avec le banc. Les chaussures ou les orteils de l’athlète doivent être bien en contact avec la surface du plateau. La position de la tête est libre.

2. Pour assurer un bon appui des pieds, un concurrent de n’importe quelle taille peut utiliser des disques ou des cales pour surélever la surface du plateau. Quelle que soit la méthode choisie, les pieds doivent être bien en contact avec la surface.

3. L’athlète peut demander de l’aide d’un pareur ou faire appel à une personne de son choix pour sortir la barre des supports. La barre doit être donnée à bout de bras tendus et non sur la poitrine. Un pareur officiel, après avoir passé la barre, doit immédiatement quitter la zone devant l’arbitre central et se placer d’un côté de la barre. Si c’est une personne extérieure qui passe la barre, elle devra immédiatement quitter le plateau après le passage de barre et s’il ne respecte pas cette règle et empêche les arbitres de juger correctement, les arbitres peuvent déclarer cet essai comme « no lift » et donner trois rouges.

4. L’espacement entre les mains ne devra pas dépasser 81cm, mesuré entre les index. La barre disposera de marques pour indiquer cet espacement maximum. Si le compétiteur venait à placer ses mains en dehors de cette zone ou de manière inégale sur la barre ou avec une main en dehors des marques, il est de sa responsabilité de l’expliquer au juge central et lui permettre d’inspecter sa prise avant de faire son essai. Une prise inversée ou en supination est autorisée.

5. Après avoir pris la barre bras tendus, l’athlète doit descendre la barre sur la poitrine et attendre l’ordre du juge central.

6. L’ordre « press » sera donné dès que la barre est immobile sur la poitrine. Tant que la barre ne touche pas la ceinture de l’athlète, elle sera prise en compte.

7. Il ne sera donné qu’un seul signal de départ.

8. Une fois l’ordre donné, la barre est poussée vers le haut. La barre ne doit pas s’enfoncer dans la poitrine ni s’abaisser avant le début de l’ascension. L’athlète doit pousser la barre jusqu’à la position bras tendus et la maintenir immobile jusqu’à ce que l’ordre « rack » soit donné. La barre peut se déplacer horizontalement ou s’arrêter durant l’ascension mais ne devra en aucun cas redescendre vers la poitrine.

9. Les bandes poignets et une ceinture sont autorisés. Pour la tenue, un singlet avec un t-shirt en dessous, ou un short/tshirt. Pas de veste, pas de jogging. Pas de shooter, ni de maillot de bench RAWWWW

10. Vous aurez 3 essais + 1 essai bonus si le 3 essai est validé. Le meilleur indice gagne (calcul en direct, vous pouvez vérifier après chaque barre)

Fautes à sanctionner au développé couché

1. Non-respect des ordres de l’arbitre au début ou à la fin du mouvement.
2. Tout changement de position qui amènerait à rompre le contact entre les fesses et le banc ainsi que des
déplacements latéraux des mains sur la barre. Tout mouvement excessif ou changement de point de
contact des pieds durant le mouvement.
3. Rebond sur la poitrine.
4. Enfoncement de la barre sur la poitrine après l’ordre de l’arbitre.
5. Inégalité importante dans l’extension des deux bras au cours ou à la fin du mouvement.
6. Toute redescente de la barre pendant la montée.
7. Contact avec la barre par les pareurs entre les ordres de l’arbitre.
8. Tout contact des chaussures de l’athlète avec le banc ou les supports.
9. Contact délibéré entre la barre et les supports pour aider à terminer le mouvement.

 

KING OF DEADLIFT : le règlement

1. La barre doit être posée horizontalement devant les pieds de l’athlète, empoignée par les deux mains
en utilisant la prise qu’il souhaite et soulevée jusqu’à la position redressée complète. La barre peut
s’arrêter mais ne devra en aucun cas redescendre.

2. L’athlète doit faire face à l’avant du plateau.

3. A la fin du mouvement, les genoux doivent être verrouillés en position droite et le compétiteur doit être
complètement redressé.

4. Le signal de l’arbitre central consiste en un mouvement du bras et de l’ordre « down ». Le signal ne
sera pas donné tant que la barre n’est pas maintenue immobile et que l’athlète ne soit dans une position
apparemment finale.

5. Tout décollement de la barre ou tentative de le faire sera considéré comme un essai.

6. Les bandes poignets et une ceinture sont autorisés. Pour la tenue, un singlet avec un t-shirt en dessous, ou un short/tshirt, chaussettes hautes. Pas de veste, pas de jogging. No suits (pas de combi)

7. Vous aurez 3 essais + 1 essai bonus si le 3 essai est validé. Le meilleur indice gagne (calcul en direct, vous pouvez vérifier après chaque barre)

Fautes à sanctionner au soulevé de terre

1. Tout mouvement de la barre vers le bas avant qu’elle n’atteigne la position finale.
2. Défaut de se tenir debout.
3. Défaut de verrouiller les genoux à la fin du mouvement.
4. S’aider en appuyant la barre sur les cuisses pour monter la barre. S’aider signifie adopter une position
du corps qui ne pourrait pas être maintenue sans le contrepoids de la barre.
5. Tout mouvement des pieds latéraux, vers l’avant ou l’arrière correspondant à un pas ou déplacement.
6. Reposer la barre avant le signal de l’arbitre.
7. Reposer la barre sur le plateau sans la contrôler des deux mains

Share this post



2 thoughts on “Warrior Cage – Bodyfitness 2018

    • les concours en Rep ne nécessitent aucune inscription.
      Il faut juste passer sur le stand 😉

Comments are closed.